lundi 5 novembre 2007

Large affichage sur petit portable !

Google vient d’annoncer l’Open Handset Alliance dont le but est de créer une plate-forme ouverte et évolutive pour les téléphones mobiles.
Ce nouveau système d’exploitation contiendra certainement plusieurs applications Google.

Mais comment naviguer, par exemple dans Google Maps, avec des écrans de taille si réduite ?

Une solutions qui me semble très pratique consisterait à associer au téléphone un mecanisme de détection de mouvement de type “souris” et asservir l’affichage aux déplacements de l’appareil.

Un schéma sera plus clair:


On acquiert ainsi la sensation de déplacer une sorte de loupe au dessus d’un document virtuel de taille illimitée.

Qu'en pensez-vous ?

Si, en plus, on dispose de capteurs pouvant détecter des mouvements dans une 3eme dimension (profondeur) on peut alors également piloter un effet de zoom avant/arrière.

Voici la demo d'un proto :
je pense que les mouvements sont détectés par l'analyse de l'image captée par la fonction "photo" ...



12 commentaires:

Pierre Chappaz a dit…

super idée!

JiBe a dit…

excellente idée mais alors la réalisation ... c une autre histoire !

Vincent Vandevelde a dit…

Très bonne idée.

Bravo !

Julien a dit…

Bonne idée, mais à mon avis il faut être très prudent, car:
1) tous les téléphones, même 3G, ne sont pas équipés de capteurs de mouvements
2) il faudrait que l'affichage se fasse en temps réel, car avec du "lag" (ce qui est déjà le cas avec une connexion 20 mégas) on a vite fait de se retrouver à l'autre bout de la carte sans savoir revenir au point de départ
3) il faut pouvoir bloquer ce mode, car si on veut déplacer le téléphone on est bien embêté (et de toutes façons un téléphone dans une main ne sera jamais complètement immobile, attention là encore aux déplacements involontaires sur la carte)
Donc pour résumer l'idée parait séduisante sur le papier, mais la mise en oeuvre n'est pas aussi simple qu'elle en a l'air.

Raphael a dit…

Super idée

On pourrait aussi ajouter le mouvement en avant et en arrière pour zoomer.

Les capteurs pourraient être activés seulement si on presse un bouton facilement accessible.

Anonyme a dit…

et comment l'appareil va savoir que c'est ta main qui bouge, ou si c'est le bus ou la voiture dans lequel tu es ?
l'idee est tres sympa mais l'utilite risque de se reduire juste a certains cas particuliers..

Anonyme a dit…

J'ai déjà utilisé ce genre de mécanisme mais sur PC.

le problème sur un mobile est la sauvegarde de l'image qui doit être plus grande que la résolution de l'ecran (pour eviter le lagg)

Cette sauvegarde coute cher en temps et en mèmoire... D'autant plus que la résolution de l'ecran dépend du téléphone (une gestion dynamique sera donc à implémenter)

Ensuite le scrolling demande du CPU . Sur PC je me suis débrouiller avec de buffers tampons pour faire de la composition (1 layer affichage + 1 layer menu + 1 layer NextFrame)

Sur portable... C'est une autre histoire car tu as bcp de "handicap" : écran LCD, CPU peu puissant avec soft en tache de fond qui tourne, etc...

Bonne chance pour la réalisation !!!

DBug a dit…

Salut,
idée intéressante mais pas très pratique ... Il suffit de regarder sa main bouger devant soi pour se rendre compte qu'on n'a pas ce genre de repère ... Sans compter les faux mouvements ...

Je pense que le glissé de doigt(s) sur l'écran a un bien meilleur avenir ...

Anonyme a dit…

Un zoom, où l'on déplace l'écran avec les touches tout simplement.

drey a dit…

cela me fait penser au produit de la boite real eye 3D :
http://www.realeyes3d.com/pages/products/motionized.php
Je n'ai cependant pas testé la chose, si quelqu'un l'a fait, j'aimerai avoir des retours :-)

alx a dit…

"1) tous les téléphones, même 3G, ne sont pas équipés de capteurs de mouvements"

c'est vrai ça, mais à l'heure actuelle quasi tous on un appareil photo numérique sur le dos.... ça doit être possible d'en déduire le sens d'un mouvement...

Emmanuel a dit…

Très bonne idée en effet. Toutefois, le surf mobile requiert des sites mêmes dédiés aux petits écrans.

Surfer sur des sites d'internet fixe (à "grandes surfaces") via des petits écrans reste insatisfaisant, même avec ce capteur. Les sites Internet doivent désormais s'appuyer sur des moteurs de rendu détectant automatiquement quel type d'appareil se connectant.

Emmanuel de Saint-Bon